[Zoom produit] Quand votre bouteille d’eau protège vos mains : la sélection responsable de Protecthoms !

Au rayon protection de la main, c’est une nouveauté du catalogue 2020 : les gants 3RX de G-Tek fabriqués à partir de bouteilles plastiques recyclées.

 

Points clés

  • La première gamme de gants fabriquée à partir de bouteilles recyclées.
  • 90 % de PET, 10 % d’élasthanne.
  • Des gants techniques à prix abordable de la taille 6 à 12.
  • Une innovation saluée par la presse spécialisée.
  • Un partenaire orienté développement durable.

 

La première gamme de gants de manutention en matière recyclée

Le concept est simple. Il s’agit ni plus ni moins que de « la 1ère gamme de gants fabriquée à partir de bouteilles recyclées » d’après G-Tek, notre partenaire. La filiale française de PIP a lancé en juin dernier la commercialisation de cette série de gants de manutention fabriqués en matière recyclée. Les gants G-Tek 3RX sont donc arrivés chez Protecthoms avec notre nouveau catalogue… Ou plutôt notre guide de solutions pour bien s’équiper !

Protecthoms est fier de distribuer cette innovation. Le support est fait de 90 % de PET recyclé et de 10 % d’élasthanne. Rien qu’une seule bouteille de 60 cl permet de fabriquer une paire de gants 3RX. Cette gamme de paires de gants de manutention est disponible chez Protecthoms de la taille 6 à la taille 12. Ils sont chacun conformes EN 388 : 2016 pour la résistance mécanique. Ce choix s’inscrit dans la logique premium (des produits et services 100 % socialement responsables) et la politique de développement durable de Protecthoms.

Une gamme complète : à chaque manipulation, sa paire de gants recyclable !

Côté technique, les gants de manipulation 31-530R offrent une excellente dextérité & sensibilité tactile. Ce gant est l’allié idéal pour des manipulations fines. C’est un gant enduit en nitrile microsurface au niveau de la paume et des bouts de doigts. Ces gants ont une très bonne adhérence sur les surfaces sèches ou humides. De plus, ils sont résistants aux huiles. Jauge 13. Résistance risques mécaniques (EN 388:2016) : 4121X.

Pour leur part, les gants 31-330R sont à mi-chemin entre manipulation fine et manutention plus classique puisqu’ils offrent à la fois une excellente dextérité et une certaine protection contre l’abrasion. Cette fois, c’est un enduit en mousse de nitrile au niveau de la paume et du bout des doigts. Comme les premiers, ils ont une très bonne adhérence sur les surfaces sèches ou humides. Ces gants sont aussi résistants à l’huile. Jauge 13. Résistance risques mécaniques (EN 388:2016) : 4121X.

Ensuite, les gants de manutention 31-131R offrent une excellente protection contre l’abrasion. Ils sont enduits en polyuréthane, toujours au niveau de la paume et du bout des doigts. Ils ont la même adhérence sur les surfaces sèches et humides. Cependant, ils ne sont pas adaptés aux milieux huileux. Jauge 13. Résistance risques mécaniques (EN 388:2016) : 3131X.

Enfin, les gans 31-632R ont la différence d’offrir un grand confort au contact de la peau. Pas mal pour des gants de manutention ! Ce gant est enduit en latex microsurface au niveau de la paume et du bout des doigts à la différence que le pouce est complètement enduit. Ils sont très adhérents sur des surfaces sèches voire légèrement humides mais pas huileuses. Jauge 13. Résistance risques mécaniques (EN 388:2016) : 2131X.

 

Des gants de manutention labellisés

Par ailleurs, ces gants de sécurité ont obtenu deux labels. Le premier, le label GRS (Global Recycled Standard) est un label mondial. Il a été développé par Control Union « pour permettre d’attester de la composition en matériaux recyclés d’un produit donné ». Il se traduit par l’apposition d’une marque de certification attribuée par cet organisme certificateur indépendant. Il assure que ces gants de manutention ont été fabriqués à partir d’un certain pourcentage de matériaux recyclés. Tous les maillons de la chaine de production ont été vérifiés pour le garantir. Cette certification GRS prend aussi en compte des obligations relatives au développement durable entre critères sociaux et critères environnementaux.

Le second, le label Oeko-Tex vise à garantir les qualités sanitaires et écologiques des textiles. Cette certification assure la conformité légale de ces gants textiles. Elle certifie que ces gants de manutentions distingués avec le « STANDARD 100 » a été contrôlé vis-à-vis des substances nocives. Validée par des critères scientifiques et des tests en laboratoires neutres, la chaîne de production atteint des objectifs d’écologie.

 

Une innovation orientée développement durable valorisée par la presse spécialisée

L’innovation a valu à G-Tek un article dans le dernier PIC magazine. Poussant plus loin leur démarche, G-Tek a pensé à l’emballage de ces gants… Il s’agit en fait d’emballage en polybag biodégradable de douze paires de gants de manutention. Les informations techniques sont imprimées sur du carton recyclé.

Pour rappel, l’entreprise Protective Industrial Products a été fondée en 1984. Petit à petit, elle a grossi jusqu’à devenir un des leaders mondiaux des gants de manutention et de protection. En 2016, PIP s’implante par chez nous. Julien Ménard, le directeur commercial de PIP France souligne que « c’est d’ailleurs au sein de la filiale française (G-Tek) qu’est née l’idée dont l’aboutissement est aujourd’hui les gants G-Tek 3RX ». Leurs gants contre les risques mécaniques sont de plus en plus appréciés sur le marché français.

Sources : G-Tek/PIP, Protecthoms, PIC

Publié le 25/11/2020 par Mathis Nouvel