2 décembre 2022

Pascal Laise prend les rênes de L’Ascenseur Confection : « animer et accompagner toujours plus haut » (2/2)

Pascal Laise prend les rênes de L’Ascenseur Confection : « animer et accompagner toujours plus haut » (2/2)

L’atelier de confection de Merville où le cousu main fait des merveilles !

À Merville, un jeune homme au nom bien connu du paysage de PROTECTHOMS a pris la tête des opérations au cœur de notre filiale de confection textile L’Ascenseur Confection. Partie 2 de notre entretien*…

 

Points clés

  • L’Ascenseur Confection est une entreprise centenaire, résiliente, tournée vers l’avenir. Elle affiche un CA de 2 M€ en 2020 et a pour objectif un CA de 5 millions d’euros d’ici 5 ans. Depuis 2018, elle s’adosse au groupe PROTECTHOMS et chacun apporte de la valeur à l’autre.
  • L’Ascenseur Confection, qui ne compte pas moins de 4 labels régionaux et nationaux, dispose de nombreux atouts pour se développer, notamment un savoir-faire exceptionnel et une grande agilité.
  • Le nouveau responsable filiale de production, Pascal Laise, est donc là pour animer et accompagner la marque vers cet objectif ambitieux.

 

Qu’est-ce qui vous a marqué à votre prise de fonctions ?

« Déjà, il n’y avait pas vraiment de surprise car je connaissais l’équipe et son organisation. Cependant deux choses m’ont marqué…

La première est l’impact très fort de la crise sanitaire sur l’activité de l’entreprise. Et ce dans un sens inverse aux bonnes performances du reste du groupe. Par son positionnement, PROTECTHOMS propose des produits adaptés face à la Covid. Pour L’Ascenseur Confection, le constat est différent. La question du vêtement de travail en situation de confinement et de chômage partiel passe au second plan des préoccupations des entreprises. Nous avons donc pris du retard dans nos prévisions de développement.

Par contre, j’ai été marqué positivement par la capacité des collaborateurs d’ici à s’adapter face à la situation pour rebondir. L’entreprise a ainsi pu transformer cet obstacle en opportunité.  Après avoir connu un peu de chômage partiel, nous avons par exemple produit des masques en tissu, les collaborateurs ont même fait des heures supplémentaires, sont venus travailler le samedi… Cet engagement pour sauver l’entreprise et contribuer en même temps aux besoins sanitaires urgents a été remarquable.

C’est la démonstration que nous pouvons avoir 100 ans et être agile et tourné vers l’avenir. Les collaborateurs de L’Ascenseur Confection ont une réelle volonté de renouvellement, tout en développant les savoir-faire acquis depuis l’origine.

« Il y a un projet, connu et accepté ! »

Cette motivation est cruciale et c’est l’un des éléments incontournables de notre projet. Les trois éléments déterminants de notre réussite sont :

  • il y a un projet : Ambition 2025 ;
  • ce projet est connu des collaborateurs : il leur a été expliqué lors de leur entrée dans le groupe PROTECTHOMS ;
  • ce projet est accepté des collaborateurs. »

 

Justement, quels sont les objectifs de L’Ascenseur Confection ?

« Aujourd’hui, L’Ascenseur Confection est une entreprise patrimoniale qui réalise 2 millions d’euros de chiffres d’affaires par an. Centenaire, elle à un fonctionnement traditionnel. L’objectif c’est de faire évoluer sous cinq ans le chiffre d’affaires annuel jusqu’à 5 millions d’euros.

Cela s’inscrit dans un projet qui intègre un développement commercial fort, appuyé par le groupe PROTECTHOMS, dans le cadre d’une valorisation des savoir-faire professionnels et des valeurs RSE de l’entreprise. Mon rôle va consister à mettre en place l’organisation, les outils et ressources au service de ce projet à 5 ans. »

 

Pour y arriver, l’Ascenseur compte quelques atouts, comme notamment un savoir-faire important…

« Oui, mettre en valeur les « métiers de l’ombre » me plaît. Quand nous voyons un vêtement professionnel, nous ne pensons pas forcément au travail qu’il y a en coulisse. Or, contribuer à valoriser ce savoir-faire technique a du sens selon moi. Comment le valoriser ? En parlant de nos métiers : couturières, stylistes, modélistes, coupeurs, etc. Quand nous réalisons de belles choses, nous faisons envie.

D’ores et déjà, et outre les questions d’organisation, nous avons ouvert plusieurs chantiers en ce sens : évolution informatique, contrat d’apprentissage, investissement dans les machines de production, création d’une gamme de vêtements sous marque « L’Ascenseur Confection », et aussi rénovation de l’immobilier avec notamment la création d’un showroom qui n’existe pas actuellement. Une vitrine pour nos créations ! Je parle d’un bel espace où nous pourrons exposer un certain nombre de nos créations, pour les faire découvrir à nos visiteurs. Ce showroom sera ouvert sur l’atelier de confection textile. Ainsi, tout en découvrant nos collections, il sera possible de voir comment elles sont réalisées « en cuisine ».

Quelle belle façon de valoriser notre travail ! Montrer des hommes et des femmes à l’ouvrage, comment ils travaillent, contribue à mettre en lumière leur savoir-faire manuel. C’est tout le sens de ce que nous faisons. Puis, il y a d’autres solutions pour développer L’Ascenseur Confection comme la mettre en valeur au niveau local voire national.

Et PROTECTHOMS a son rôle à jouer dans cette valorisation, notamment par la diffusion, via son catalogue de la nouvelle gamme de vêtements de travail standards, faits en France, disponibles dans le catalogue de produits du groupe. Aux commerciaux, ensuite, de porter haut nos couleurs et de déployer nos gammes dans les entreprises ! »

 

PROTECTHOMS apporte à L’Ascenseur Confection et vice-versa ?

« Le groupe nous apporte un potentiel de développement et de mise en avant de notre savoir-faire que nous n’avions pas. Jusque-là, notre équipe commerciale était adaptée à la taille de notre société (25 personnes). Là, grâce à l’intégration de L’Ascenseur Confection au groupe PROTECTHOMS, près d’une centaine de commerciaux portent notre message.

Faire partie d’un groupe donne une force à notre petite société qu’elle n’avait pas jusque-là en termes financier. Ça nous aide à mener des investissements. Tous seuls, nous n’y arriverions peut-être pas. Et pour cause, le marché est très dur, la concurrence est mondialisée. Pour l’exemple, nous souhaitons lancer les travaux de rénovation et le showroom au premier semestre 2021.

En retour, dans l’offre globale de PROTECTHOMS, L’Ascenseur Confection apporte une forte valeur ajoutée parce qu’il propose une solution que le groupe n’a pas en maîtrise totale aujourd’hui : un vêtement de travail sur-mesure fabriqué en France qui correspond à un certain nombre de valeurs (notamment exprimées dans le nouveau rapport RSE 2020-2022).

De la même manière qu’intégrer des services connexes à l’activité de distributeur, L’Ascenseur Confection contribue à enrichir l’activité du groupe PROTECTHOMS. C’était le sens de l’intégration de l’atelier de sérigraphie, c’était le sens de l’intégration de l’atelier de broderie, c’était le sens de la création du centre de contrôle d’EPI de classe 3, c’est le sens de l’intégration d’une usine textile comme L’Ascenseur Confection, qui vient compléter l’offre de PROTECTHOMS. Ainsi, nous proposons une offre élargie au client. C’est notre valeur ajoutée, ce que nous apportons au groupe. »

 

En résumé, quelles sont les ambitions de L’Ascenseur Confection ?

« Il est dit aujourd’hui que le groupe PROTECTHOMS, sur son tableau de bord stratégique, affiche l’ambition des 100 millions d’euros de chiffres d’affaires d’ici 2025. De la même façon, L’Ascenseur Confection a un plan de développement pour atteindre les 5 millions, accroitre sa performance et améliorer sa rentabilité.

Mon rôle, puisque je suis dorénavant responsable filiale de production, c’est animer et accompagner la marque L’Ascenseur Confection toujours plus haut. »

 

L’Ascenseur Confection, une entreprise multi labellisée

L’Ascenseur Confection a toujours placé la satisfaction de ses clients et de ses fournisseurs au cœur de son organisation. Fort de la qualité de fabrication, de ses produits et services, L’Ascenseur Confection a obtenu différents labels et certifications.

La région Nord est un haut lieu historique de l’industrie textile française. Le label « Nord Terre Textile » garantit au consommateur qu’au minimum 75 % des étapes de fabrication du produit sont réalisées localement, dans la tradition et le respect environnemental, sociétal et économique.

Le label « Origine France Garantie » a pour objectif de donner aux consommateurs une information claire et objective sur l’origine du produit et nous permet de valoriser notre production. 2 critères essentiels doivent être nécessairement réunis pour obtenir ce label :

  • la production ou la fabrication doit être réalisée en France ;
  • au moins 50 % du prix de revient unitaire (PRU) doit être acquis en France.

La French Fab est mouvement français créé le 2 octobre 2017 qui a pour but de fédérer les industriels et renforcer la promotion de l’industrie française à l’étranger.

L’Ascenseur Confection achète exclusivement des matières premières labélisées « Oeko Tex » garanties par un système de certification qui contrôle toutes les étapes de traitement pour les produits textiles.

 

*Première partie de l’article à redécouvrir dès maintenant sur notre site.


Crédits images : Protecthoms, L’Ascenseur Confection

Sources : Protecthoms, L’Ascenseur Confection

Publié par Mathis Nouvel et Pascal Laise

Protecthoms

Spécialiste de la protection, de l'hygiène et de la sécurité des personnes au travail. 1er distributeur français en intégration de services associés aux EPI.

Voir tous les articles de Protecthoms →