30 novembre 2022
Phytosanitaire la santé des plantes sans mettre en danger sa propre santé

Phytosanitaire : la santé des plantes sans mettre en danger sa propre santé !

PHYTOSANITAIRE : LA SANTE DES PLANTES SANS METTRE EN DANGER SA PROPRE SANTE

Les produits phytosanitaires sont utilisés pour la santé des plantes (phyto + sanitaire = plante + santé). Ces produits soignent ou préviennent les maladies des végétaux. Ils sont composés d’une large gamme de produits dont les pesticides, insecticides et autres produits chimiques.

Lire pour prévenir

Les produits phytosanitaires sont soumis à des normes et doivent indiquer un certain nombre d’indications. Compositions, dangers, utilisation et équipement de protection.

La composition des produits phytosanitaires est bien souvent dangereuse pour l’environnement et pour les utilisateurs. Les produits chimiques qui les composent peuvent causer brulures, gênes respiratoire, …

Les étiquettes sont là pour informer l’utilisateur des produits qui composent les produits. Mais également pour l’avertir des risques liés à l’utilisation et des dangers éventuels pour l’environnement en cas de non respect des consignes.

Ces produits pouvant être mortels, lire les consignes d’utilisation et de sécurité, et surtout les respecter, est la première des mesures pour la sécurité de l’utilisateur.

Les mains : première source de contamination

Lors de la préparation de produits phytosanitaires, nous sommes en contact direct avec les substances dangereuses.

Nos mains sont la première voie de contamination. Le contact peut être direct ou indirect.

Le contact indirect existe même avec des gants de protection. Il suffit d’un geste anodin comme de se frotter la bouche ou l’œil pour que des substances entre en contact avec notre corps.

Les mains ne représentent qu’une petite surface de notre corps, mais elles sont à majorité en contact avec les substances chimiques. Ouverture de flacon, placement d’une buse sur un pulvérisateur, ouverture d’un robinet…

Les gants de protection sont donc la première protection à prévoir lors de manipulation de produits phytosanitaires et produits dangereux de manières générales.

Le type de gants doit également être approprié à la manipulation des produits phytosanitaires. Souvent enduits de nitrile ou de néoprène, les plus adaptés sont les gants longs et solides pour résister aux petites déchirures.

Quelques conseils :

– Les gants doivent toujours être rincés avant d’être retirés. Des gants sales sont toujours une source de contamination. Ce principe est valable pour tous les équipements de protection individuelle.
– A chaque changement d’activité, il est important de retirer les gants. Cela permet de ne pas contaminer des surfaces comme le volant d’un tracteur.
– Il faut également bien veiller à l’étanchéité des gants et à leur usure en général.

Les yeux

Les yeux sont la deuxième partie du corps à être contaminée après les mains. Lors de la manipulation des produits, les éclaboussures sont fréquentes. La contamination des mains aux yeux est également un risque qui arrive malheureusement fréquemment dû à nos réflexes (se gratter par exemple).

La protection des yeux doit être efficace et permanente du début de la préparation à la fin des traitements. Des lunettes avec protection latérales sont idéales. Elles doivent être compatibles avec le port de lunettes de vues et de masques respiratoires en cas de besoin.

Les voies respiratoires

Les produits chimiques peuvent se trouver sous forme liquide ou de poudre. Ils peuvent donc être inhalés et représentent de fait un danger pour les voies respiratoires. Il est recommandé d’utiliser un masque respiratoire qui protègera l’utilisateur.

Selon la dangerosité des produits et le type d’exposition, on optera pour un masque de confort, un demi-masque ou même une cagoule avec ventilation assistée.

Le corps

Porter un vêtement et des chaussures adaptées permet d’éviter la contamination du corps mais également de l’environnement. Il est très important d’utiliser des équipements qui ne serviront qu’aux traitements phytosanitaires.

Les équipements doivent être étanches et résister aux produits chimiques. Ils sont à porter dès le moment de la préparation jusqu’à la fin du traitement. Tout comme les gants, l’ensemble des équipements doit être rincé avant rangement.

Après le traitement

Une fois le travail effectué, les équipements de protection individuelle sont nettoyés, séchés et rangés dans un endroit adapté. Il est fortement recommandé pour l’utilisateur de prendre une douche afin d’éliminer toutes traces de produits.

Protecthoms

Spécialiste de la protection, de l'hygiène et de la sécurité des personnes au travail. 1er distributeur français en intégration de services associés aux EPI.

Voir tous les articles de Protecthoms →