23 janvier 2022
Illustration de notre marque employeur : une stagiaire raconte son expérience en stage au service achats.

Marque employeur : trois questions à Axelle Cherruau, en stage comme acheteuse

Marque employeur : trois questions à Axelle Cherruau, en stage comme acheteuse

Illustration de notre marque employeur : une stagiaire raconte son expérience en stage au service achats.

Chez Protecthoms, les achats sont la base de la distribution d’excellence. À l’occasion de son stage de fin d’année, Axelle Cherruau nous livre quelques détails sur son expérience formatrice.

Pourquoi as-tu choisi Protecthoms pour ton stage ?

« Je suis originaire de Château-Gontier. Je me disais que c’était intéressant de découvrir une entreprise de chez moi. Or, je connaissais quelques collaborateurs qui travaillent ici. Je connaissais donc un peu Protecthoms et son domaine d’activité… Mais pas tout ce qu’il y a derrière. Sur LinkedIn, je m’étais abonnée au compte de la marque pour la découvrir.

Je voyais bien que c’est une entreprise vivante comptant des jeunes comme moi ! En échangeant avec Pauline Petit, ça m’a confortée dans mes idées. Est-ce que j’aurais pu aller ailleurs ? Non, je préférais venir ici tant Protecthoms avait l’air dynamique. D’ailleurs, la période n’était pas facile pour trouver un stage. Je suis donc fièrement devenue la première stagiaire au sein du service achat front-office***. »

À tes débuts ici, qu’est-ce qui a pu te surprendre ?

« J’ai commencé un lundi 12 avril… Au-delà des bureaux, j’ai découvert le grand entrepôt logistique sur le site. Quand on m’a fait la visite des locaux, j’ai été très impressionnée par les dimensions de la plateforme.

« L’équipe est très professionnelle, très sérieuse dans son travail, très rigoureuse. »

Le service achat est divisé en deux parties : front et back. Ce n’est pas quelque chose qu’on retrouve dans toutes les organisations. Souvent, les acheteurs gèrent aussi les approvisionnements. Ici, c’est plus réparti. Les acheteurs (Pauline Petit, Hugo Lemoine et Maxime Batillat NDLR) ne gèrent pas les approvisionnements puisqu’ils ont déjà une charge de travail importante. À l’inverse, on sait par exemple que si on a un problème sur le délai de livraison, on se tourne vers le back-office. C’est clair, on sait où on va. De plus, l’équipe front-office, bien que jeune, donne l’impression d’être rodée depuis quinze ans. Cette équipe est, je trouve, très professionnelle, très sérieuse dans son travail, très rigoureuse. Ça m’apprend à travailler de la même façon. »

Quels ont été les principaux apports de ce stage chez Protecthoms ?

« J’ai appris énormément sur les achats. Par exemple, je savais ce qu’était une étude tarifaire mais je n’en n’avais jamais fait. Ce stage m’a apporté quant aux relations à entretenir avec un fournisseur. Avant, je ne savais pas comment me comporter devant eux. J’ai observé comment les acheteurs agissaient face à des fournisseurs-prospects. J’ai appris quelle posture adopter… Des choses qu’on n’apprend pas à l’école !

« Ce stage a été très formateur ! »

Un point est aussi crucial : savoir utiliser le logiciel Excel. J’ai appris à m’en servir en formation et je pensais le connaître mais en fait… Pas du tout ! Grâce à mon stage, je suis maintenant beaucoup plus compétente. Je n’avais jamais utilisé un ERP (progiciel de gestion intégrée). Même si c’est un outil propre à chaque entreprise, je connais un peu les bases. Ce stage a été très formateur ! Toute cette expérience va m’aider pour la suite de mes études. »

 

*STMG : sciences et technologies du management et de la gestion.

**Diplôme universitaire de technologie techniques de commercialisation ou DUT TC.

***Entretien réalisé avec Axelle Cherruau lors de sa cinquième semaine de stage.


Crédits photos : Protecthoms

Publié par Mathis Nouvel

Protecthoms

Spécialiste de la protection, de l'hygiène et de la sécurité des personnes au travail. 1er distributeur français en intégration de services associés aux EPI.

Voir tous les articles de Protecthoms →