2 décembre 2022
Vetement-Haute-Visibilite-2

Les vêtements haute visibilité (HV)

LES VETEMENTS HAUTE VISIBILITE (HV)

On les retrouve souvent au bord des routes, dans les voitures, ou encore sur la piste d’un aéroport. Les vêtements haute visibilité sont des indispensables de la sécurité. Ils signalent, sécurisent et informent que des travailleurs sont présents sur les lieux. Attention, prudence, ralentissez… sont les mots qui doivent leur être associés.

Qu’est-ce qu’un vêtement Haute Visibilité (HV) ?

Un vêtement HV ou encore vêtement de signalisation, est un vêtement qui répond à des critères précis et doit être impérativement conforme avec la norme EN 471.

Le vêtement haute visibilité doit assurer la sécurité en informant visuellement de la présence d’une personne. Il est utilisé dans les situations à risques : chantier, sauvetage, accident

Toujours de couleur fluorescente, il doit avoir en plus des bandes réfléchissantes, plus ou moins nombreuses.

La surface de matière réfléchissante et fluorescente sur un équipement de protection individuelle (EPI) est déterminée par la classe de ce dernier.

La matière fluo permet la visibilité de jour et la matière réfléchissante permet la visibilité de nuit.

Norme EN 471 : conformité pour la sécurité

La norme EN 471 est la norme qui indique que le vêtement haute visibilité est conforme et peut-être utilisé dans les situations à risques.
Cette norme est composée de 3 classes différentes qui indiquent les minimums de surface fluorescente et réfléchissante sur chaque équipement de protection individuelle.

CLASSE 1 : Baudriers avec une surface de signalisation restreinte, utilisés comme complément de signalisation hors domaine routier. Soit 0,10 m2 matière rétroréfléchissante et 0,14 m2 matière fluorescente.
CLASSE 2 : Vêtements avec une surface de signalisation minimum de 5000 cm2 en matière fluo et 1300 cm2 en matière rétro, pour une utilisation sur le domaine routier comme par exemple les routes départementales, cantonales et nationales.
CLASSE 3 : Vêtements avec une surface de signalisation minimum de 8000 cm2 en matière fluo et 2000 cm2 en matière rétro, pour une utilisation sur le domaine routier comme par exemple les rocades, 2×2 voies, voies express et autoroutes.

En fonction du risque, de l’environnement, de la durée d’exposition et des conditions climatiques, le choix de telle ou telle classe sera privilégié.

Vêtements de signalisation : quels métiers ?

Les vêtements de signalisation peuvent être utilisés aussi bien par les particuliers que par les professionnels.

Les particuliers doivent portés des vêtements de signalisation pour être visibles sur la route, à pied, à vélo ou même à moto.

La loi oblige tous les véhicules à être équipés de gilet haute visibilité. A vélo, lorsque la luminosité faibli, les automobilistes ont du mal à voir les cyclistes à cause de leur faible éclairage. Porter un gilet, un bonnet, ou un pantalon avec des bandes réfléchissantes permet d’éviter les accidents !

Pour les professionnels, le port de vêtements Haute Visibilité est une obligation et souvent sert à prévenir des risques mortels.

Pour les professionnels de la route qui assurent l’entretien, qui interviennent en cas d’accident…

Les personnes sur les chantiers, les personnes dans les aires de manœuvres et de trafic, et tous professionnels qui sont exposés à des dangers temporaires qui nécessitent une visibilité parfaite pour assurer leur sécurité.

Protecthoms

Spécialiste de la protection, de l'hygiène et de la sécurité des personnes au travail. 1er distributeur français en intégration de services associés aux EPI.

Voir tous les articles de Protecthoms →