2 décembre 2022
Comment-choisir-la-bonne-protection-auditive-bruit

Protection auditive : Les points essentiels à connaître

PROTECTION AUDITIVE : LES POINTS ESSENTIELS A CONNAITRE

Travailler dans un environnement calme et silencieux est idéal, que l’on soit dans un bureau ou en extérieur.

Lorsque le bruit devient trop important, la fatigue auditive s’accumule, apporte une source de stress et empêche de bien se concentrer.
Les erreurs de concentration, l’irritabilité, les lésions auditives, sont fréquemment constatées lorsque l’environnement est trop bruyant et que les protections auditives sont inexistantes ou inadaptées.

Bouchons et casque anti-bruit répondent souvent aux problèmes sonores en entreprise. Mais faut-il encore qu’ils soient bien adaptés aux nuisances sonores que rencontre chaque employé dans chaque situation.

Comment déterminer si l’environnement de travail est trop bruyant ?

Les niveaux sonores au quotidien

0 – 40 dB(A)
Faible : Chuchotement

40 – 70 dB(A)
Normal : Conversation

70 – 80 dB(A)
Fort : Circulation routière (une exposition prolongée peut endommager le système auditif à long terme)

80 – 120 dB(A)
Assourdissant : Tondeuse, scie circulaire (forte gêne auditive…)

120 – 160 dB(A)
Douloureux : Marteau piqueur, moteur à réaction (ne peut être supporté que quelques instant sans protection auditive)

> 160 dB(A)
Dangereux : Décollage fusée, coup de fusil (peut entraîner une surdité permanente en une seule exposition)

Supérieur à 80 dB(A) : l’entreprise doit obligatoirement mettre à des protections auditives, de former ses employés au port de ses protections.

Supérieur à 85 dB(A) : le port de protection auditive est obligatoire.

Comment choisir la bonne protection auditive en fonction de son environnement ?

Pour un usage intermittent et/ou permanent de 80 à 110 dB vous pouvez choisir parmi les protections suivantes en fonction du confort souhaité et du temps d’utilisation : bouchons d’oreilles anti-bruit / arceau anti-bruit / protection moulées / casque anti bruit

Ne pas oublier le confort de l’utilisateur

Les protections auditives correspondent à des seuils sonores qu’il faut en premier lieu prendre en compte. Cependant le confort de l’utilisateur est tout autant important si l’on veut que les EPI soient portés correctement et au bon moment.

Un casque anti-bruit est très confortable et ne nécessite pas d’introduction dans le conduit auditif. Toutefois, il n’est pas toujours évident de le porter si l’on porte un casque de chantier ou un masque respiratoire.

Les bouchons anti-bruit sont faciles à mettre et s’utilise très bien avec d’autres types de protection de la tête (casque, masque…).

Les bouchons moulés s’adaptent parfaitement à l’oreille de l’utilisateur et présentent donc un confort supérieur aux bouchons anti-bruit. De plus, ils laissent souvent passer la voix et évitent ainsi que l’utilisateur soit totalement isolé.

Les points essentiels à retenir

Le bruit est relatif : la durée d’exposition, le type de bruit, la fréquence et la distance sont à bien évaluer en fonction de chaque situation.

Les protections auditives sont conçues pour vous protéger en fonction de chaque situation. Il faut donc veiller à utiliser la bonne protection au bon moment. Quitte à avoir plusieurs protections si l’environnement de travail évolue au fil du temps.

Le confort de l’utilisateur est important, il garantira le bon port des protections et assurera un environnement de travail de qualité.

Protecthoms

Spécialiste de la protection, de l'hygiène et de la sécurité des personnes au travail. 1er distributeur français en intégration de services associés aux EPI.

Voir tous les articles de Protecthoms →